pikler

Pédagogie Pikler : comment accompagner le tout-petit à son rythme ?

Pikler : un environnement sécurisé, des explorations en toute confiance

Il est 9h30, j’arrive un peu en avance pour observer Nam Payen préparer l’atelier Pikler. Au cœur du 13e arrondissement de Paris, dans une belle salle remplie de lumière qui appartient à l’association Accueil Naissance, elle installe minutieusement le matériel en fonction des besoins de chacun de ses six participants du jour : des bracelets en fibre de bambou ici, un morceau de tissu à pois par là, des timbales en métal dans un autre coin de la pièce… Et bien sûr pour bouger : deux grands tapis en tissu et du mobilier adapté, une estrade et un labyrinthe.

Des tout-petits libres de découvrir et de développer leurs « compétences »

Nam accueille Rose, Alphonse, Swann, Juliette, Julia, Elizabeth (entre 5 mois et 2 ans) et leurs parents avec des paroles bienveillantes : tout le monde est heureux de se retrouver après une semaine. Selon le principe de « motricité libre », pendant 1h30, chaque enfant est invité à bouger dans l’espace dans un environnement préparé et pensé dans les moindres détails pour accompagner leur développement. Les parents sont assis par terre le long du mur non loin de leur petit pour mieux l’observer. Au fur et à mesure, les enfants prennent possession du lieu : sur le dos ou le ventre, à quatre pattes, sur les genoux ou debout, ils observent, rampent, escaladent avec une aisance impressionnante. Ils semblent si bien connaître et maîtriser leur corps !

Un lieu d’échange pour accompagner les parents

La maman de Swann vient depuis peu, elle apprend progressivement à laisser sa fille se mouvoir seule, sans intervenir. « Ce n’est pas évident, je ne suis pas habituée », confie-t-elle. Nam la rassure et échange avec elle pour l’aider à trouver l’attitude qui lui permettra d’accompagner au mieux sa fille. À l’autre extrémité de la pièce, Juliette, Julia, et Elizabeth se retrouvent dans le labyrinthe : elles crapahutent, échangent les jouets, s’observent. De temps en temps, Nam intervient pour pacifier les rencontres entre les enfants : une caresse plus douce, un échange de jouet… Les enfants sont actifs et paisibles à la fois, les parents souriants et détendus. Ici pas d’objectif de performance ni de stress : les petits sont là pour développer leurs capacités à leur rythme. Dès qu’ils le souhaitent, ils retrouvent leur maman pour téter et reprendre des forces. La maman de Rose s’inquiète du sommeil perturbé de sa fille : on l’écoute avec empathie et on la conseille sans jugement aucun. Pour chaque enfant, l’éducatrice note ses observations qui lui permettent de suivre leur évolution d’une semaine à l’autre. Elle préparera l’environnement en conséquence lors du prochain atelier.

La fin de la séance approche. Guidés par Nam, les parents prennent leurs enfants sur les genoux et chantent deux comptines pour finir dans la bonne humeur. Rendez-vous dans une semaine pour partager un nouveau moment de découverte et d’apprentissage hors du temps !

4 principes clés de la philosophie Pikler – Lóczy

1/ La motricité libre

Chaque enfant a son rythme et ses raisons. Il connaît donc mieux que personne ses compétences et comment les développer naturellement. Grâce au principe révolutionnaire de « motricité libre » au cœur de cette pédagogie, le développement moteur, mais aussi psychique, se fait en totale harmonie. « Dans l’expression motricité libre, attention à ne pas confondre liberté et laxisme : de la rigueur et des limites clairement définies sont indispensables pour accompagner l’enfant dans son évolution », explique Nam Payen.

2/ La confiance

« L’important n’est pas ce que l’enfant acquiert mais comment », poursuit-elle.  Accorder à son enfant une confiance profonde constitue un socle solide et durable pour construire sa personnalité.

3/ L’environnement préparé

Pour accompagner la motricité libre, il est essentiel de préparer l’environnement pour que le tout-petit soit libre de bouger en toute confiance. Ainsi il peut expérimenter et prendre des risques mesurés : des sources d’apprentissage et d’autonomie très riches. Grâce au matériel précis et adapté – comme dans la pédagogie Montessori, chaque matériel correspond au développement d’une compétence précise – il apprend par lui-même et grandit en toute autonomie. Le parent est en retrait et en observation pour laisser l’enfant aller au bout de ses projets. Lorsqu’il est en difficulté, le parent l’oriente avec douceur pour l’aider à poursuivre son projet.

4/ Le soin

Propre à la pédagogie Pikler, le repas et le change sont considérés comme des moments essentiels d’apprentissage et de rencontre avec le parent ou l’adulte accompagnant. Dès tout-petit, l’enfant est invité à y participer activement.

Pour en savoir + :

  • Le site officiel en France pikler.fr
  • Lóczy ou le maternage insolite, de Myriam David et Geneviève Appell, éditions Érès

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !