Montessori pour les ados

Montessori pour les ados

De 12 à 18 ans, c’est le voyage de l’enfant à l’âge adulte : il n’est alors plus un enfant, mais pas encore un adulte. Au cours de cette odyssée, les jeunes deviennent des « explorateurs humanistes » cherchant à comprendre leur place dans la société et souhaitant y contribuer. Les adolescents se demandent : « Qui suis-je ? Et qui suis-je dans ce monde? »

La dignité personnelle, la justice sociale et l’appartenance sont des facteurs clés.

La construction de notre monde de demain viendra de cet adolescent.

L’idée est donc de mettre l’adolescent dans une situation où il peut libérer son esprit, le mettre dans une ambiance qui fasse surgir de son subconscient, de ses instincts créateurs, une forme nouvelle de sagesse.

Grâce aux « périodes sensibles » qui le conduisent vers son destin social, l’adolescent passe par des moments de lucidité tels que l’adulte en est épaté. Pour cela, il faut le mettre dans des conditions où il travaille, non pour apprendre à travailler, mais pour faire les premiers pas dans la construction d’une conscience sociale et dans la voie de l’indépendance.

La notion de « période sensible » dans la pédagogie Montessori a une grande importance :

elle correspond au moment où le jeune être humain, que ce soit l’enfant ou l’adolescent s’enthousiasme et montre un intérêt supérieur dans son apprentissage intellectuel pour un sujet en particulier. Ceci est en lien direct avec la liberté qu’il a de choisir son travail, ce qui lui permet d’explorer un apprentissage au moment opportun où il éprouve le besoin d’approfondir un sujet en particulier qui « l’intéresse », pour lui-même et en fonction de ses possibilités du moment.

De plus, la pédagogie Montessori insiste sur un point : le jeune être humain réalise la construction de sa personnalité quand il travaille seul, sans crainte d’interruption ou de critique. C’est alors qu’il peut expérimenter la joie de raisonner, suivre son intuition, découvrir et travailler en autonomie.

Et physiologiquement, que se passe-t-il ?

La croissance physique rapide de l’adolescence s’accompagne d’une intense activité hormonale qui entraîne la maturité. L’énergie dont l’adolescent a besoin pendant ces périodes de croissance physique rapide peut empiéter sur l’énergie dont il dispose pour se concentrer sur son travail scolaire. Il a de la difficulté à se concentrer et est facilement distrait, ce qui rend les cours plus difficiles à assimiler qu’auparavant.

Le cerveau de l’adolescent subit une réorganisation importante, l’adolescent peut alors avoir de la difficulté à se concentrer sur l’apprentissage scolaire structuré, mais en revanche sa forme d’apprentissage peut devenir plus pratique et expérimentale et il peut avoir une grande capacité d’expression créative.
Il aime alors interagir en conversation et en collaboration avec d’autres adolescents dans le contexte de projets et de questions qui leur tiennent à cœur; il se sent soutenu et nourri dans une communauté coopérative de pairs.

L’adolescence, une période d’auto-construction
Par ailleurs, pendant ces années, l’adolescent est introverti et complexé. En même temps, il cherche à rejoindre la société en tant que membre actif. Il a un vif intérêt pour l’organisation sociale et les autres peuples dans le monde. Montessori a appelé cette période « un sentiment social abstrait pour l’humanité » dans lequel l’adolescent cherche à comprendre le comportement des gens dans le monde entier, y compris dans le passé. L’adolescent souhaite à la fois comprendre le « moi » et la société, afin de prendre sa place dans le monde des adultes en tant que membre contributeur. Selon Montessori, le but de cette exploration est la création de « l’individu socialement conscient ».

Montessori considérait l’adolescence comme une période de grande vulnérabilité avec une faiblesse apparente, et elle pensait qu’une attention toute particulière doit accompagner l’adolescent. En outre, l’adolescent a besoin de «calme et de solitude» qui lui sont nécessaires pour comprendre le « moi » et le monde. Il est rempli de doutes, d’hésitations, d’émotions, de découragements. Il est très sensible, facilement gêné et manque de confiance en lui. Sa sensibilité est parfois accompagnée d’un manque de discipline et de révolte contre l’autorité si celle-ci manque de sympathie et de compréhension. Il a grand besoin d’être rassuré pour renforcer sa confiance en soi.

L’éducation durant cette période doit être très vaste et très complète !

Le programme ne doit pas engendrer de la fatigue mentale mais régénérer et renforcer le développement de l’esprit. Les adolescents ont besoin d’exprimer leur créativité, plus particulièrement dans le domaine de l’expression orale et de la découverte de soi.
Et parce qu’ils manquent de confiance en eux, ils ont besoin d’être soutenus et encouragés dans leur expression créative.

– Les adolescents doivent avoir des responsabilités concernant leur environnement, cela doit comprendre différentes activités pratiques comme : cuisiner, nettoyer, réparer, jardiner, s’occuper des animaux … Il doit aussi y avoir des temps d’observation de la nature, qui apportent un enrichissement de l’esprit d’un point de vue philosophique et scientifique.- Les adolescents devraient pouvoir travailler dans des fermes et prendre soin des animaux. En travaillant, en récoltant, en voyant les produits de leur travail, les adolescents expérimentent ainsi les premiers fondements nécessaires à la collaboration et aux échanges. C’est là que sont les germes des questions économiques et politiques ; et voilà un exercice primitif de vie sociale pratique, adapté aux adolescents.
– La collaboration et la coordination des travaux amènent nécessairement l’entière interdépendance ainsi que la discipline et donnent naissance au sentiment de la responsabilité collective. Le travail est un exercice qui construit la personnalité de l’adolescent, son travail en rapport avec les besoins sociaux, est un exercice qui construit la société.
Ce qui est important, c’est l’association d’un groupe d’êtres, collaborant pour atteindre un but utile précédemment déterminé par eux.

En suivant le chemin de l’éducation que Montessori suggère, en respectant dès le départ le développement de l’être humain dans chaque plan successif, les jeunes personnes peuvent atteindre la dernière étape de leur formation en se préparant à devenir des « explorateurs spécialisés ». Ils choisiront une première carrière dans leur vie d’adulte tout en continuant leurs études intellectuelles. Le plus important de tout, ils auront confiance en leurs propres capacités à apprendre. Par ce moyen, ils seront en mesure d’élargir et de renouveler leurs connaissances tout au long de leur vie.

Pour creuser le sujet, découvrez aussi l’article Lorsqu’il y a un problème dans la relation : parents – adolescent

Sources :

De l’enfant à l’adolescent de Maria Montessori – Desclée de Brouwer-
Guide d’activités Montessori pour accompagner l’esprit absorbant de l’enfant de Marie-Hélène Place- Nathan
65 activités Montessori pour les 6-12 ans -La création de l’Univers et de la Terre de Marie-Hélène Place – Nathan
Montessori today – a comprehensive approach to Education from Birth to Adulthood de Paula Polk Lillard – Schocken

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !

Marie-Hélène

Dingue de la philosophie Montessori, aventurière dans l’âme, auteure passionnée

Maximilian

Aventurier des temps modernes