Mon quotidien... et le changement climatique

Mon quotidien… et le changement climatique

– Ce changement climatique ne date pas d’hier.
Pourtant il n’est pas toujours présent dans la conscience collective…

Jean-Paul Salasse
Jean-Paul Salasse, co-président des Écologistes de L’Euzière et président du GRAINE Languedoc-Roussillon (Réseau Régional d’Éducation à l’Environnement)

C’est vrai mais il y a 30 ans la question n’existait même pas ! En Languedoc-Roussillon, la tempête de novembre 1982 a été un élément précurseur. 10 millions de m3 de bois ont été abattus ! Là on a compris qu’il se passait quelque chose.
Aujourd’hui le réchauffement climatique parle à tous, parce qu’il nous parle de notre quotidien. Inondations, submersion marine, moustiques nouveaux et maladies… Je peux vous dire qu’ici, sur le littoral, le réchauffement climatique, on y est en plein !

– Peut-on parler du changement climatique avec tout le monde ? Avec les enfants, par exemple ?

C’est un sujet qui se partage très bien au lycée, en université ou avec des adultes. Il est facile de comprendre une explication comme : « le dérèglement climatique va avoir telle influence sur la montée des mers, sur le décalage des précipitations, sur les sécheresses et donc sur notre quotidien, avec l’arrivée de nouvelles maladies, de migrants climatiques… ».
Avec les petits par contre, c’est plus compliqué car ils n’ont pas la « mémoire du risque » : la majorité n’ont pas idée que les plages ont été plus larges, qu’il tombait moins d’eau d’un coup « avant », qu’il n’y avait pas ces moustiques…

– Quelles solutions avons-nous contre le changement climatique ?

C’est avant tout un travail de citoyenneté, en faisant chacun des petits gestes : économies de consommation (d’énergie ou de produits), rationaliser ses déplacements pour moins polluer, etc.
La clé c’est de s’habituer à parler de ces concepts, sans agiter à chaque fois ni la catastrophe, ni les chiffres de kg de co2 économisés ! Changer un peu, chacun à son niveau : soi-même, sa famille, son entreprise, son quartier, sa collectivité, etc.

– Aller sur le terrain, se rencontrer, c’est important aussi…

Oui ! C’est pour se rendre compte que, sur le terrain, il y a des gens qui en savent plus que les informations superficielles des médias et qui peuvent parler du changement climatique. Par exemple, rencontrer un vigneron qui se préoccupe de la qualité et de la consommation d’eau et qui a changé sa façon de faire, c’est plein d’espoir !
Le 26 septembre, la Fédération Nature Environnement (FNE), le Réseau Régional d’Éducation à l’Environnement (GRAINE) et la ville de Montpellier ont organisé un vrai festival, pour parler du réchauffement climatique de façon chaleureuse. Il y avait des tables rondes, des ateliers, des tas de sujets de la vie quotidienne, plein d’associations, un concert…
Pour moi, la clé, c’est d’agir dans la douceur et la tendresse, pas dans l’ordonnance.

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !