Ma (non) routine bien-être du matin

Ma (non) routine bien-être du matin

Depuis que j’ai pris conscience de cela, je n’ai pas particulièrement installé de routine car je n’aime pas l’idée – et je pars du principe qu’en tant que femme fonctionnant dans un cycle, notre corps n’a pas systématiquement les mêmes besoins – mais je prends soin de mes premiers instants. Et j’adapte en fonction de ce que je perçois comme naturel sur le moment.

Routine du matin : 10 minutes qui changent tout

Si j’ai du temps devant moi, j’essaie d’éviter la tentation du téléphone – oui, c’est super de paresser au lit en faisant défiler son flux Instagram, mais c’est en réalité super agressif, non seulement pour les yeux mais aussi pour le cerveau, qui n’a pas besoin de toutes ces informations au réveil. Au contraire…

Le matin est le seul moment où nous sommes encore « vierges » de tous les tracas de la journée, c’est une vraie page blanche sur laquelle on peut décider d’écrire tout ce que l’on veut. Mais si vous en faites l’expérience, vous verrez que votre corps a surtout envie que vous n’écriviez rien du tout 🙂 En d’autres termes : c’est le meilleur moment pour méditer.

Je ne suis pas une grande fana de la méditation imposée au lever du jour, mais il y a quelques temps j’ai eu un petit problème de santé, j’avais très peur que cela s’aggrave et sachant combien les pensées ont un impact sur notre état physique, je me suis réfugiée dans la méditation. Et ce dès le réveil. Au final, cela n’a pas réellement impacté mon état – le souci que j’avais était déjà trop installé, on peut dire que je m’y suis prise trop tard – néanmoins, j’ai pu constater à quel point j’étais gagnée par un sentiment d’apaisement général, qui me tenait éloignée de toutes formes de tracas et ce tout au long de la journée. C’était finalement l’opportunité de me rappeler à quel point il est parfois nécessaire de rester connecté à soi après une longue nuit, où d’une certaine façon l’esprit part vagabonder… Cette méditation ne durait que 10 minutes et cela faisait toute la différence.

Je ne dis pas que méditer est une obligation pour passer une bonne journée, mais si vous êtes angoissé, que vous vivez des moments stressants, cela peut être une solution pour faire face aux situations qui vous rendent anxieux. Les problèmes ne disparaissent pas avec la méditation, en revanche, on ne les perçoit plus comme des problèmes.

« Switcher » l’énergie du moment

Finalement la clé reste qu’il faut s’écouter. Parfois, on peut avoir besoin de tout autre chose…

En mai dernier, j’étais à Bali pour une retraite de Yoga intensive, uniquement avec des professeurs et niveaux intermédiaires / avancés. C’était le deuxième jour de la retraite et nous étions déjà sur les rotules à cause du décalage horaire, du changement de climat et du premier jour de pratique : 6 heures de Yoga. Il était 7 heures du matin et nous n’avions aucune énergie. Mathieu, qui guidait la retraite, a eu une idée formidable : plutôt que d’exiger de nous que nous soyons concentrés ou dans un quelconque état de contemplation, il nous a demandés de nous mettre debout, a mis une musique légèrement ridicule mais entraînante, et nous a fait danser, bouger, sauter, improviser. Les premières secondes, on s’est tous regardés incrédules. Puis, en se forçant un peu, on a fini par se lâcher. Au bout de 10 minutes à faire les fous, on était plein d’énergie, de feu, et on a pu pratiquer les deux heures qui ont suivi dans une formidable énergie.

Ce que je veux vous faire entendre, c’est que parfois on a juste besoin de « switcher » l’état dans lequel on est. La fatigue peut être transformée si on « force » le corps à faire quelque chose de dynamique, imprévu, amusant, ne serait-ce que pendant quelques minutes. A contrario, le stress, le mental en fusion et la peur sont des émotions que la méditation permet d’observer, pour mieux s’en défaire. Méditer peut juste consister à s’écouter respirer quelques instants, c’est largement suffisant pour dissiper l’anxiété. Et « switcher » son énergie peut juste consister à mettre une musique que l’on aime et à monter le son – la suite vous la connaissez, elle vient toute seule 😉

Rester clean

C’est ainsi que je fonctionne, mais je ne détiens pas la vérité. Si vous aimez avoir une routine, il existe de nombreux rituels inspirés du mode de vie yogique pour commencer la journée. Et depuis 5 000 ans qu’il en fait l’apologie, le Yoga a prouvé que ces rituels faisaient grandement la différence. Aussi différents soient-ils les uns des autres, leur but reste le même : éliminer les toxines.

Avant d’amener votre corps à se détendre et de placer une intention, il est bon de le préparer. Il est toujours recommandé de boire un verre d’eau chaude avec du citron pour détoxifier l’organisme. Certains vont se nettoyer la langue avec un objet adapté – trouvable à peu près partout où vous pouvez pratiquer le Yoga – et des huiles essentielles. D’autres vont plus loin, en buvant de l’eau chaude avec du sel – et oui, le but est de rendre les résidus qu’on a dans l’estomac, mais c’est pour la bonne cause et ce n’est pas désagréable comme lorsqu’on est malade.
Sujets aux allergies ? Essayez Jala Neti : on nettoie le nez à l’aide d’un mini arrosoir, de l’eau chaude et salée également, en gardant la bouche ouverte. A la longue, les résultats sont édifiants : les sinus restent en permanence dégagés.

Enfin, vous êtes prêt pour votre pratique ! Vous pouvez vous asseoir, respirer et méditer quelques instants – encore une fois, choisir la respiration plutôt que les pensées, c’est déjà une méditation. Ensuite, on va chasser du corps les toxines en transpirant, c’est le moment de la fameuse Salutation au Soleil. Les plus assidus pratiqueront ensuite une série de postures et enfin, la relaxation – à laquelle tout le monde a le droit.

J’ai déjà suivi une forme de routine comme celle-ci et même si au quotidien ce n’est pas ce que je préfère / ce qui me convient, j’ai été forcée de reconnaître que le système immunitaire est considérablement renforcé, le mental apaisé. Mais surtout, on est gagné par une énergie infinie.

À vous de trouver ce qui vous convient, mais quoi qu’il en soit, n’essayez pas de suivre un modèle qui ne vous ressemble pas. Je ne le dirai jamais assez : écoutez-vous, soyez la meilleure version de vous-même, faites ce qui vous procure de la joie. Et n’oubliez pas de changer vos habitudes, le corps et l’esprit adorent cela !

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !