Au dodo avec Montessori

Au dodo avec Montessori

Nos conseils pour bien faire dodo avec Montessori

Le lit bas

Ce lit bas est un peu emblématique d’une chambre Montessori. Le principe est simple. « L’enfant doit avoir le droit de dormir lorsqu’il a sommeil, de s’éveiller quand il a fini de dormir, et de se lever quand il le veut. Aussi conseillons-nous l’abolition du lit d’enfant classique et son remplacement par un matelas très bas sur lequel l’enfant peut se coucher et qu’il peut quitter à sa volonté. », écrivait Maria Montessori dans L’enfant. Le matelas à même le sol permet cela dès 6 mois environ, quand le bébé n’a plus besoin d’être « contenu » dans un berceau. Le matelas doit être fin, toujours inférieur à 15 cm, et entouré de quelque chose de doux et moelleux, comme un gros tapis. Cela préviendra les craintes des parents en cas de « chutes », le temps qu’ils réalisent que l’enfant apprend très vite à gérer son corps et l’espace qui est autour (il y a finalement très peu de chutes). Côté vêtements, on privilégie bien sûr la liberté. Il vaut mieux un pyjama intégral en polaire plutôt qu’une turbulette qui empêche de se déplacer (et cela vaut d’ailleurs le jour).

60 activités selon la pédagogie Montessori
60 activités Montessori

L’heure du coucher

A quelle heure un enfant doit-il se coucher ? Quand il a sommeil pardi ! Vous pouvez donc l’accompagner près de son lit quand vous voyez qu’il montre des signes de fatigue, mais vous ne pourrez jamais l’obliger à dormir (quelqu’un a-t-il jamais réussi cela ?). L’objectif est qu’il apprenne lui-même à aller au lit quand il est fatigué. Cela ne signifie pas qu’il est libre de danser toute la nuit s’il en a envie. Vous pouvez définir des règles de cohabitation selon la pédagogie Montessori. Par exemple, l’enfant peut jouer en silence tant qu’il ne réveille personne. Autre exemple, l’enfant peut s’occuper librement  tant qu’il laisse ses parents tranquilles à partir d’une certaine heure. A vous de trouver l’équilibre qui vous convient.

Dormir, c’est nul ?

Le sommeil est quelque chose de très agréable. Pourtant, certains enfants n’ont pas envie d’aller au lit. Parce qu’ils ont peur ? Parce que papa et maman eux-mêmes rechignent à aller se coucher ? Parce que le sommeil c’est pour les bébés ? Tentez de comprendre ce qui freine votre enfant. Peut-être que vous –même transmettez une vision du sommeil négative, un peu comme « du temps perdu » ? Parlez-en pour dénouer le problème. Autre difficulté pour les petits, dormir, c’est quitter ses parents qu’on n’a parfois pas vu beaucoup (peut-être même pas assez) dans la journée. Forcément, cela donne envie de se relever une fois, deux fois, trois fois, pour grappiller un peu de moments partagés. Une seule solution à ce problème selon Montessori, remplir le réservoir affectif de l’enfant avant d’aller se coucher. Un jeu en commun, une balade ensemble, un énorme câlin … A vous de trouver ce qui vous convient.

 Éveiller, épanouir, encourager
La pédagogie Montessori à la maison

L’importance du rituel

La routine rassure l’enfant. C’est pour cela que le rituel du coucher est important. Il doit comprendre plusieurs opérations, qui se déroulent toujours dans le même ordre. Ces repères peuvent être dans les gestes (pipi, les dents, câlin, bisou), des éléments  d’atmosphère (veilleuse, odeur), ou plus tard des histoires ou des images (un livre, se remémorer le plus beau moment de la journée). Rapidement, l’enfant sera ravi d’entrer dans ce moment connu et agréable avant de se coucher. En espérant que ces quelques conseils Montessori vous aideront à passer des nuits sereines…

 

Pour aller plus loin avec Montessori, découvrez notre collection de matériel sur notre magazine digital Montessori.

  • Gaf

    Là il s’agit de l’endormissement. Un autre problème et pas des moindres c’est le réveil nocturne avec cris et pleurs. Et ce, plusieurs fois par nuit.

    • tortue

      bonjour, il existe de l’homéopathie contre les cauchemars nocturnes. Ca marche bien sur le petit de ma cousine. Essayez et partagez. cdt

  • marylène

    de bonnes idées, mais à mettre en place très tôt !! merci

  • mag

    Excellent article.
    Pas de formules magiques mais juste du bon sens ! Des principes faciles à mettre en place et accessibles même pour mon fils de 8 ans. J’ai droit tous les soirs au « Dormir, c’est nul » 🙂 Mais effectivement, je sais d’où ça vient car je pense un peu (beaucoup) comme ça quand vient le soir et que je veux encore profiter de ma journée… Bref, merci pour ce bel article !

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Sylvie Hampikian

Sylvie Hampikian

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !