digital detox

Ma digital detox de printemps !

Au départ, je me suis lancé le défi de la déconnection complète pour contredire ceux qui me croyait nomophobe (c’est à dire incapable d’être séparée de mon smartphone) et pour me prouver à moi-même que j’étais cap.

Quatre ans plus tard, cette « digital detox » de saison est devenu mon rendez-vous annuel.

 

Le phénomène de la « digital detox » (ou jeûne des hyper connectés) est en plein boom. Las de passer leur temps devant un écran, quelque soit sa taille, de plus en plus de personnes cherchent des endroits sans réseau et sans wifi pour déconnecter. Certains lieux de villégiature ont d’ailleurs flairé l’aubaine et proposent maintenant des séjours « digital detox » pour accompagner les plus addicts !

 

Pour moi,  pas besoin de partir très loin pour mettre ordi, tablette et téléphone portable sur off !

 

Quelques précautions à prendre avant de se lancer :

  • Prévenir sa famille et ses amis proches pour éviter les inquiétudes inutiles.
  • Programmer un message automatique sur sa boîte mail pour son réseau professionnel (optionnel selon votre job)
  • S’assurer de ne pas être en attente d’un email hyper important pile pendant ces 3 jours pour profiter pleinement sans stress ni frustration
  • Avoir bien noté sur un papier les adresses et horaires de ses rdv du week-end, s’il y en a.

 

Alors concrètement, 3 jours sans connexion ça change quoi au quotidien ?

 

Les quelques heures qui suivent l’extinction des feux, je suis un peu dans le flou, perdue, déstabilisée, je tourne en rond… et je me dis que, quand même, pour savoir combien de temps je vais mettre pour aller rejoindre ma copine au resto, j’aurais bien aimé avoir mon téléphone… Et puis pour lui dire que je serais un peu en retard aussi !

Mais assez rapidement, après quelques heures, la « vraie » vie reprend ses droits et je profite de ma liberté retrouvée.

Je remarque assez vite que sans toutes ces interfaces digitales à mes côtés, mon cerveau se concentre beaucoup mieux sur une seule chose à la fois et la « slow life » reprend ses droits.

Pendant ces 3 jours off, j’ai redécouvert la notion de temps long, je me suis réveillée naturellement lorsque j’avais assez dormi, j’ai concocté une recette en suivant un livre, j’ai pris le temps de lire et de faire du sport, j’ai retrouvé l’usage du papier et du crayon pour prendre des notes,  j’ai parlé à ma nouvelle voisine pour la première fois, et j’ai même découvert une belle toile d’araignée au plafond de mes toilettes !

 

Conclusion de ma digital detox

Cette mise en pause a été très salutaire, elle m’a juste demandé un peu d’organisation et d’anticipation. Mais quelle légèreté (un peu la même que lorsqu’on arrête la cigarette, vous voyez ?) ! Je ne me soucie plus ni de mon niveau de batterie, ni de la qualité du wifi, ni même du joli masque que je pourrais bien mettre sur ma photo Instagram.

A force d’être connectée en permanence je passe parfois à côté de la vie réelle. Cette coupure m’a permis de profiter des plaisirs simples de la vie comme prendre son temps, ne pas savoir l’heure qu’il est, lire un livre sans être interrompu par une notification Facebook, ne pas être désespérée parce que le wifi est défectueux et parler avec les gens, même ceux que je ne connais pas.

Morale de cette histoire : le temps passe vite, mais beaucoup moins sans smartphone.

Et comme tout manque, n’oubliez jamais que c’est lui qui rend les retrouvailles encore plus merveilleuses.

Prêts à tenter l’expérience ?

  • Davidao

    Bravo pour l’initiative courageuse ! Autre possibilité, travailler sur votre rapport quotidien au numérique pour retrouver et cultiver l’harmonie avec lui toute l’année. Et là vous passez de la Digital Detox à la Digital Maîtrise 😉

    J’en profite pour faire découvrir La pause digitale, la newsletter que j’ai créée, qui propose conseils, idées et inspiration pour déconnecter avec plaisir ! Tapez « La pause digitale » dans Google Search pour la trouver facilement.

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !