Cosmétiques DIY : quel matériel pour bien débuter ?

Cosmétiques DIY : quel matériel pour bien débuter ?

Je vous entends déjà vous poser plein de questions : Est-ce que je dois, moi aussi, investir dans cette machine qu’a déniché mon amie Céline ? Ou est-ce que je peux me contenter d’un fouet à mayonnaise et d’un bol ? De quoi ai-je besoin exactement ? Où acheter ? A quel prix ? De quoi vous donnez envie de laisser tomber avant même d’avoir commencé.

Je vais vous rassurer tout de suite : en cosmétiques DIY, c’est comme en cuisine, il suffit d’avoir peu d’ustensiles mais les bons. Voici donc quelques conseils et astuces pour bien choisir votre matériel sans y laisser votre porte-monnaie et encombrer vos placards.

Le matériel de base à dédier exclusivement aux cosmétiques DIY

Certains éléments vont devoir être réservés uniquement pour vos créations cosmétiques car elles ne doivent pas être en contact avec des produits qui pourraient provoquer par la suite une dégradation de vos recettes. On peut les trouver dans des magasins dédiés au matériel de cuisine ou sur Internet.

  • Des béchers pas trop grands, en verre idéalement, deux au minimum. Quand vous allez réaliser une émulsion, vous aurez besoin d’un bécher pour la phase aqueuse et d’un autre pour la phase grasse. Et même lorsque vous voudrez préparer une recette toute simple d’huile de massage, l’avantage de deux béchers, c’est de peser dans le premier chaque ingrédient séparément, avant de les rassembler les uns après les autres, dans le deuxième.
  • Des bols en verre de différentes tailles : des petits pour mélanger quelques gouttes d’huiles essentielles à une cuillerée à café d’huile végétale pour un sérum ou des micas et de l’argile pour se fabriquer une ombre à paupière ; des moyens pour assouplir du beurre de karité avant d’y ajouter des huiles végétales à froid.
  • Des spatules en inox fines pour prélever des petites quantités de poudre ou de liquide et éviter d’en gâcher, mais aussi pour touiller.
  • Une petite maryse en silicone pour bien racler la crème ou l’huile de massage dans le bécher tout en versant dans votre contenant final.
  • Un petit fouet en inox comme celui que vous utilisez pour fouetter la crème pâtissière pour la tarte aux fraises mais en plus petit.

Le matériel un peu plus couteux

Pour compléter votre panoplie, il y a trois ustensiles pour lesquels il vous faudra investir un peu :

  • Une balance qui pèse à 0,01g pour pouvoir peser des toutes petites quantités de poudre au plus fin et réaliser des petites quantités de produits. On les trouve souvent sur les sites des philatélistes car elles permettent aussi de peser les timbres de collection.
  • Un thermomètre électronique pour mesurer la température des deux phases de votre émulsion quand elles chauffent pour éviter de dépasser 65°-70° et détruire les propriétés des vos huiles ou de vos eaux florales.
  • Un agitateur émulsionneur. Mais qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement un fouet électrique adapté aux petites quantités, comme pour des mayonnaises ou du lait pour le capuccino. Il va vous permettre de mélanger plus rapidement et facilement vos émulsions mais aussi toutes vos préparations.

Vous trouverez ces articles tout simplement dans les magasins d’articles de cuisine ou sur Internet.

Le matériel qu’on trouve déjà dans sa cuisine ou dans sa salle de bain

Mais vous allez aussi vous rendre compte qu’une partie du matériel se trouve déjà dans votre placard :

  • Un tablier, car comme en cuisine, on peut très vite se tâcher. Et si vous êtes aussi douée que moi, pour vos premières réalisations, vous vous repeindrez d’infusion d’hibiscus et les murs de votre cuisine avec. Le tablier sera alors le meilleur allié de votre joli petit pull préféré.
  • Des gants en plastique fins pour protéger vos mains et votre préparation.
  • Une pince ou un élastique pour attacher vos cheveux ou votre charlotte de douche pour les recouvrir : comme pour la soupe, on préfère éviter les cheveux dans la crème de jour. Et on évite les cheveux dans les yeux qui nous empêchent de voir correctement ce qu’on est en train de fabriquer.
  • Un rouleau de papier essuie-tout pour essuyer le matériel fraîchement lavé et désinfecté mais aussi nettoyer rapidement les gouttes d’huile qui sont tombées sur le plan de travail.
  • Une paire de lunettes pour protéger vos yeux contre les projections.
  • Un flacon vaporisateur contenant de l’alcool à 90° pour tout désinfecter.
  • Des pots, des flacons pour conserver vos créations en les ayant bien lavés et désinfectés au préalable. C’est l’occasion de garder le joli pot sérigraphié de la dernière crème que votre maman a achetée.

Et voilà !! Quand on y réfléchit, il ne vous reste plus qu’à trouver le bon endroit pour ranger tout ça. Mon conseil : un placard dédié à votre matériel et vos contenants dans la pièce où vous vous installez pour réaliser vos cosmétiques ; ou deux boites, une pour le matériel et une pour les contenants que vous pourrez ranger et transporter facilement.

Et vous ? Vous cachez quoi dans vos placards pour fabriquer vos propres cosmétiques ?

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Sylvie Hampikian

Sylvie Hampikian

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !