Allergies saisonnières : stop aux idées reçues !

Allergies saisonnières : stop aux idées reçues !

Et si tout cela n’était qu’un leurre, si vous pouviez éviter cette entrée fracassante dans la belle saison,  si les allergies saisonnières n’étaient pas une fatalité ?

D’un point de vue physiologique, les allergies sont en fait ni plus ni moins qu’une réaction démesurée du système immunitaire face à une micro agression. En quelque sorte, notre système immunitaire fait du zèle en s’attaquant à des intrus qui ne posent aucun danger pour notre santé.

On comprend que le système immunitaire s’en prenne aux virus et bactéries qui pénètrent notre organisme mais pourquoi s’en prendrait-il à un grain de pollen qui n’a rien de bien dangereux au fond ?

Alors que nous sommes tous plus ou moins confrontés aux pollens des graminées et autres végétaux, seulement 10 à 40% de la population (source OMS) présentent une réaction allergique, comment l’expliquer ?

Nous avons tous un terrain différent. Une part de ce terrain est héréditaire, c’est un fait, mais la plus grande partie est due à notre mode de vie et c’est lui qui fait toute la différence que ce soit pour affronter les épidémies de gastro ou les allergies aux pollens qui, soit dit en passant, auraient été multiplié par 4 depuis 30 ans (selon l’OMS). Pas anodin comme info quand on sait que la pollution environnementale augmente aussi considérablement et qu’à contrario l’hygiène de vie des français est de plus en plus mise à mal.

En tant que naturopathe, nous nous intéressons à la personne dans sa globalité (approche holistique) et pas juste à son ou ses symptômes.  Personnellement, lorsqu’on vient me voir pour des problèmes d’allergies saisonnières, j’ai toujours tendance à expliquer à mes consultants que ce trouble n’est qu’un révélateur d’un problème de terrain.

Et donc ce n’est pas une fatalité 😉 C’est une bonne nouvelle non ?

Suivant ce raisonnement, les causes de l’allergie saisonnière seraient donc liées, pour la grande majorité, à nos habitudes de vie :

  • Déséquilibre de la flore intestinale
  • Encrassement des humeurs (sang et lymphes) qui affaiblit nos défenses immunitaires et les empêche de gérer, provoquant une sur-réaction du système immunitaire
  • Consommation d’aliments favorisants la porosité intestinale : beurre, laitages, gluten…
  • Manque d’activité physique
  • Stress
  • Fatigue

Pour limiter la pénibilité des allergies saisonnières,  il est donc indispensable de se prendre en main. Voici 4 grands axes à envisager :

1- La detox

Il est indispensable de nettoyer l’organisme et particulièrement le foie. Sans cela, les liquides intérieurs (humeurs) resteront encombrés et le système immunitaire débordé. En aidant votre corps à éliminer ses déchets et donc à fluidifier vos liquides internes, le système immunitaire n’aura plus besoin de sur réagir et les réactions allergiques disparaîtront d’elles-mêmes !

Buvez un jus de citron dans une eau chaude le matin au réveil, ou alors instaurer 1 jours de monodiète par semaine (riz ou pomme par exemple), ou encore faites une cure de jus verts de 3 jours, votre foie vous remerciera.

2- La barrière intestinale

Si la paroi intestinale n’est pas en forme, elle laisse passer trop de déchets qui encombrent les liquides corporels.

Pour éviter cela, on réduit les aliments qui perturbent la flore intestinale comme le sucre raffiné, le sel, le gras et on évite aussi ceux qui ont tendance à irriter la barrière intestinale, tel le gluten et les produits laitiers.

3-  L’activité physique

Toujours pour activer la circulation de vos liquides et stimuler tous vos organes émonctoires (porte de sortie naturelle des toxines), on essaie de bouger le plus régulièrement possible.

4- Le stress

Le stress est un perturbateur reconnu de l’efficacité du système immunitaire, alors pour éviter les allergies mais pas que, on apprend à gérer son stress (respiration, yoga, bain chaud…)

Alors pour dire stop à la fatalité des allergies saisonnières (comme pour beaucoup d’autres troubles de santé), changez quelque peu vos habitudes de vie, vous m’en direz des nouvelles ! Et si vous voulez vous faire accompagner dans cette démarche,n’hésitez pas à faire appel à un naturopathe agréé.

Il pourra également vous soutenir, via des solutions naturelles, pour prévenir votre rhume des foins ou pendant une crise pour vous soulager (exercices de respiration, nettoyage du nez, oligo-éléments et bourgeons de plantes par exemples).

 

Et si vous partagiez ci-dessous vos trucs et astuces pour passer à travers des allergies saisonnières ? 🙂

 

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Sylvie Hampikian

Sylvie Hampikian

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !