Yoga : 3 postures pour s’enraciner

Yoga : 3 postures pour s’enraciner

Voici donc trois postures pour favoriser le sentiment d’ancrage et de connexion au moment présent, pour se débarrasser des peurs, faire face aux tempêtes de l’existence et évoluer le plus sereinement possible.

 

1/ TADASANA, La posture de la montagne.

 

La posture de la montagne est un basique des asanas (postures de Yoga). Elle permet de faire l’expérience – ou en tout cas de développer – une stabilité géographique et mentale. Comprendre sa construction est également indispensable pour pratiquer par la suite l’ensemble des postures debout, car tous les éléments qui la composent sont exactement les mêmes que dans les autres asanas.

 

  • A pratiquer en début de séance, pour placer mentalement une intention à sa pratique et se connecter au souffle dans l’immobilité totale. Ouvre également la salutation au Soleil.

 

 

 

>> La position des pieds varie en fonction de vos préférences et prédispositions anatomiques. Vous pouvez, au choix, connecter les deux gros orteils et écarter légèrement les talons, ou bien ouvrir les pieds à la largeur des épaules.

 

>> Les jambes sont en rotation vers l’intérieur pour engager les fessiers sans forcer et prendre conscience de sa fondation. Le bassin est quant à lui en rétroversion, c’est à dire que vos fesses sont dirigées vers les talons – ne forcez pas cette action, la position doit tout de même rester naturelle.

 

>> Le nombril est « aspiré » dans la colonne vertébrale, on engage gentiment ses abdominaux profonds – sans générer de tensions dans la zone du ventre et du bas du dos, l’engagement est à 70% de ses capacités pour pouvoir être tenu dans la durée. Grâce à cette action, la cage thoracique va pouvoir s’ouvrir avec davantage d’amplitude.

 

>> Les épaules sont détendues et le menton dirigé vers la poitrine. La nuque suit le prolongement de la colonne vertébrale et on visualise un fil transparent qui nous relie au ciel. On fait circuler l’énergie jusqu’au bout des doigts, comme si un flux invisible passait du côté gauche au côté droit.

 

>> Maintenez la posture plusieurs longues respirations. Observez comment se répartit le poids de votre corps. Fermez les yeux si cela vous chante et formulez une intention qui vous suivra pendant toute votre pratique.

 

2/ UTKATASANA, la posture de la chaise

 

La posture de la chaise s’enchaine parfaitement avec TADASANA, la posture de la montagne. Elle permet d’engager considérablement les quadriceps, stimule le diaphragme, le cœur et travaille directement sur le chakra racine : Muladhara. Elle est donc idéale pour activer la sensation d’enracinement.

 

  • A pratiquer à tout moment, généralement après ou avant la posture de la montagne, pour ouvrir ou fermer un flow.

 

 

>> Gardez la distance des pieds pour laquelle vous avez optée dans la posture de la montagne, ainsi que le bassin en rétroversion.

 

>> Dans une expiration, pliez simultanément les genoux de façon à ce que vos orteils restent visibles – autrement vous allez mettre trop de pression sur vos chevilles. Levez les bras de part et d’autre de vos oreilles.

Ne cherchez pas à aller trop loin : leur positionnement dépendra non seulement de votre souplesse dans les épaules mais aussi de votre anatomie. Si la tête d’humérus bloque, vous n’irez jamais au-delà.

 

>> Continuez d’engager les abdominaux à 70%, d’ouvrir la poitrine et d’allonger la colonne vertébrale. Veillez à ne pas mettre trop de pression dans les lombaires, le sacrum est pour ce faire toujours dirigé vers les talons.

 

>> Détendez les épaules. Si elles demeurent trop crispées : préférez ne pas connecter les paumes de mains ensemble et gardez l’ouverture naturelle des épaules entre les bras. Le poids du corps reste dans les talons.

 

>> Tenez la posture 5 longues respirations, en vous concentrant sur l’énergie que vous puisez dans le sol pour faire remonter jusque dans le bout de vos doigts. Visualisez votre chakra racine (à la base de colonne vertébrale) et, éventuellement, une vive couleur rouge en son lieu.

Relâchez dans une expiration, en revenant dans La Montagne. Observez vos sensations…

 

3/ VRIKSHASANA, la posture de l’arbre

 

La posture de l’arbre permet à la fois de faire l’expérience de l’ancrage à la terre et de l’ouverture vers le ciel. Elle est idéale pour comprendre que ces deux sensations ne vont pas l’une sans l’autre, au contraire, elles coexistent parfaitement. C’est aussi une excellente posture pour développer son sens de l’équilibre et de la concentration.

 

  • En fin de séquences des postures debout, généralement en introduction à d’autres postures d’équilibre plus avancées.

 

 

 

>> Dans la posture de la montagne, basculez le poids du corps sur la jambe gauche (sans toutefois vous déhancher) et sentez la connexion s’établir entre votre pied et le sol. Pliez la jambe droite et ramenez la plante du pied sur, au choix, la cheville, le tibia ou l’intérieur de la cuisse.

 

>> Ouvrez le genou droit vers l’extérieur – sans toutefois « accompagner » le genou, c’est uniquement la hanche qui s’ouvre. Pressez fermement le pied contre la jambe et la jambe elle-même contre le pied pour trouver votre équilibre.

 

>> Quand vous êtes prêt, positionnez les mains en Namaste devant le cœur. Observez un moment ici, éventuellement pour vous reformuler mentalement votre intention. Enfin, levez les bras vers le ciel, en ouvrant au choix les épaules ou bien en gardant les mains ensemble – toujours en fonction de votre ouverture dans les épaules.

Ici, vous pouvez vous amuser à fermer les yeux ou bien à diriger le regard vers le ciel, entre vos mains. Testez votre équilibre, ne vous prenez pas trop au sérieux si vous perdez l’équilibre. N’oubliez pas de respirer…

 

>> Ramenez les deux mains ensemble devant le cœur et relâchez la posture tranquillement. En TADASANA, observez vos sensations et faites ensuite l’autre côté.

Et hors du tapis ?

Il existe une multitude de façons de s’ancrer au quotidien… Méditer sur le chakra racine et la couleur rouge ; marcher pieds nus et se concentrer sur le contact du sol et de la terre ; favoriser la consommation d’ingrédients « racines » comme les betteraves ; méditer sur le mantra « LAM », associé au chakra racine ; écouter le son des percussions… À vous de jouer ! 🙂

 

L'équipe

Conçu avec amour par Nature et Découvertes, le blog de la Tribu réunit curieux et passionnés, des optimistes dans l’âme désireux de porter un nouveau regard sur le monde.
Il accueille des plumes de Nature et Découvertes et des contributeurs passionnants, occasionnels ou réguliers, blogueurs et spécialistes.

Adeline Alternative Montessori

Adeline

Sème et diffuse la bienveillance !

Andréa

Andrea

Créative, écolo, geekette, éternellement optimiste

Anne-Claire

Anne-Claire

Maman bio, green-geekette, accro au homemade

Audrey

Audrey

Accro aux belles rencontres, aux mille et une curiosités de la vie

Blaise

Blaise

Méditation, cultures du monde font partie de ses sujets favoris

Camille

Pleine de vie, positive, à l’affût des tendances

Camille Mange tes légumes

Camille

Blogueuse, Cycliste & Naturopathe

Catherine

Catherine

Aiguise sa curiosité sur les tendances bien-être et de la parentalité

Julie from Paris

Julie

Communicante engagée, ecolo girl optimiste et naturopathe

julieg

Julie

Aventurière coquette, blogueuse gourmande et éternelle enthousiaste!

Laura Oh my Buddha

Laura

Yogini dans le vent !

Marie-Hélène

Dingue de la philosophie Montessori, aventurière dans l’âme, auteure passionnée

Maximilian

Aventurier des temps modernes